Le mycélium, le souverain sur le trône de la mycologie

On a mentionné dans quelques articles précédents que le nom “Champignon” ne signifie pas vraiment la partie qu’on mange, mais en réalité des choses, il signifie un organisme filamenteux souterrain qui s’appelle LE MYCELIUM, et que après une période de développement et de croissance, ce mycélium produit une fructification que nous mangeons dans nos repas et nos préparations gastronomiques, cette fructification est nommée “Carpophore”. On peut faire une analogie avec un arbre fruitier dont le tronc, les feuilles et les racines persistantes toute l’année représentent LE MYCELIUM alors que les fruits (saisonnière) représentent ce que nous mangeons dans un champignon.

Parlant maintenant sur ce mycélium qui est l’essentiel dans ce talk, en commençant par la définition d’un mycélium décrite par le dictionnaire Larousse : “Un mycélium est la partie végétative des champignons, formée de filaments souterrains ramifiés, généralement blancs, et sur laquelle croîtront les carpophores, ou champignons au sens usuel du mot.”

Mycelium on agar
Un mycélium sur un milieu de culture

Ce mycélium est la partie responsable à la dégradation de la matière organique et leur recyclage dans la nature vue la présence d’un package enzymatique produit naturellement par les champignons (Ex. Cellulase, hydrolases, amylases…), ainsi, il assure les apports en nutritions pour tous les organites et les différentes parties constituantes du champignon.
germination-carpophore
Un mycélium à la base d’un carpophore d’une fructification

Dans la nature, le mycélium forme un réseau assez large des filaments connectés entre eux d’une façon continue à raison d’avoir des flux d’information sur l’environnement et le milieu extérieur en général qui circulent , ainsi tout changement qui peut influencer l’organisation interne de notre ami le mycélium (Ex. l’expression des enzymes nécessaires dans le cas de variation de milieu en assurant une adaptation adéquate pour assurer la continuité de leur espèce).

Dans l’industrie des champignons comestibles, on parle sur “LE BLANC DU CHAMPIGNONS”. cette notation est répandue dans la pratique de la production des semences des champignons dans les laboratoires spécialisés de la mycologie alimentaire, ainsi, notre atelier pratique qui produit une quantité respectueuse du semences pour les pleurotes et les shiitakes, ainsi les champignons de paris (pour les champignons de paris, on fait seulement la production des semences).

Le mycélium pousse sur des substrats organiques comme la paille, la sueur du bois, le marc de café, et autres substrats organiques dans des condition stériles et saines à raison d’assurer la pureté et la garantie de développement de votre mycélium. En général, il pousse sur ces substrats pour les dégrader et d’extraire les éléments nutritifs indispensables pour sa survie.

à la fin, croyez moi que je suis toujours étonné par le potentiel industriel du mycélium qui est une matière première pour plusieurs autres industries telle que la production des enzymes, la production des aliments composée (les déchets de la production sont mélangés avec les aliment composés pour bétails), la production des textiles à base de chitine, la production des filtres, la production des biofertilisants… c’est vraiment LE SOUVERAIN SUR LE TRÔNE d’une nouvelle Bio-économie.

 
223_4_1008-mohsen-arsalani-cult-1-klein-formaat

la société MushLab s’implante dans l’utilisation de mycélium non seulement dans l’agro-alimentaire, mais aussi dans l’exploitation des biomatériaux à partir de notre valorisable matière première, LE MYCELIUM.
Pour plus d’info, please n’hésitez pas de nous contacter, nous serons très heureux d’accueillir vos questions.

3 thoughts on “Le mycélium, le souverain sur le trône de la mycologie

  1. bonjou :je suis intéressé par la culture des champignons comestibles et par la mycorhisation pour mes oliviers et mes cultures en general

    1. Bonsoir Abdeslem,
      J’espère que vous soyez en bonne santé.
      Oui, vous êtes le bienvenu. Vous pouvez me contacter par email
      mushlab@mush-lab.ma
      On peut s’échanger sur votre proposition

  2. Prière de m’envoyer vôtre contact
    Je suis intéressé par l’achat de votre produit

Comments are closed.

error: Content is protected !!